Qu’est-ce qu’un(e) chamane ?

October 8, 2019

Dans les langues toungous (Sibérie), le chaman est celui qui sait, qui a la connaissance. Il peut jouer le rôle de prêtre, de guérisseur, de mage, de sage du village. C’est au XVIIe siècle que le terme est utilisé pour la première fois dans les écrits occidentaux. Un clerc russe exilé en Sibérie raconte ses rencontres avec les populations locales, dont des chamans.
Ce n’est pas pour autant que le chamanisme se concentre uniquement dans la région de la Sibérie. Loin de là. Tous les peuples traditionnels ont leurs propres chamanes, hommes ou femmes médecine, guérisseurs, mages, voyants : des personnes qui permettent de faire le lien entre le monde des humains et les mondes subtils. Le terme chamanisme est simplement celui que l’on utilise par convenance aujourd’hui en Occident, pour désigner celui ou celle qui fait ce pont entre les mondes au sein d’une société donnée. Pour les femmes, on utilise parfois le terme chamanka, qui est tout simplement la version féminine de chamane en russe.

Partout dans le monde, les chamanes sont réputés pour avoir développé leurs perceptions extrasensorielles (clairvoyance, clairaudience, télépathie, capacités de guérison …), et leurs capacités de communication avec des plans plus subtils de l’existance. C’est pourquoi dans les sociétés traditionnelles ont leur accorde un grand respect, et il n’est pas rare qu’au sein de sa communauté un chamane aie également le rôle de chef, de guide, d’enseignant ou de guérisseur.

En Occident, le Chamanisme est (re)devenu populaire. En effet, il prône entre autres la connexion aux énergies de la Nature, qui devient de plus en plus vitale. Et tandis que les premiers stages d’initiation étaient souvent centrés sur des substances psychotropes comme l’ayahuasca, aujourd’hui, on se rend compte qu’il y a une multitude d’autres manières de développer ses perceptions extrasensorielles et la connexion aux mondes subtiles.

Pour en savoir plus et découvrir le cycle d’ateliers “Le Chamane intérieur : développer son potentiel chamanique” : http://hikario.net/chamanisme

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer du contenu adapté à vos intérêts et la langue utilisée par votre navigateur. En savoir plus

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close